L'Ottmarsheimoise
L'Ottmarsheimoise

 

 

RIFIFI DANS L’OPPOSITION :

C’était écrit, cela devait arriver et c’est tant mieux !

Depuis le deuxième trimestre 2018 nous tentions l’union des deux listes d’opposition pour préparer l’échéance 2020. Cela semblait naturel et simple. Rapidement Alain Wadel qui avouait ne pas chercher de place précise sur la liste, souhaitait simplement apporter son expérience de bientôt 37 années d’élu, proposa de mettre en tête de liste un jeune trentenaire. Il aura fallu presque cinq mois à Alain Wadel pour comprendre que la personne proposée n’était peut-être pas la personne adaptée à la fonction de maire !

En fait ce qui dérangeait le plus Alain Wadel était surtout que, depuis le début du mandat j’étais omniprésent, le seul à réagir et informer la population de ce qui se tramait par derrière à la municipalité.

À croire d’ailleurs qu’il travaille pour le maire en place. Oui, figurez-vous que je n’habite pas le village, et ça le gène, comme je le disais récemment en CM, je n’habite plus le village, mais je suis d’Ottmarsheim, moi, et cela depuis des générations, d’ailleurs, le premier maire de ma famille fut mon arrière grand oncle. Et en réfléchissant un peu, la réponse à la question suivante est plutôt simple non ?

 

     " LE FAIT D’HABITER LE VILLAGE,

       FAIT-IL AUTOMATIQUEMENT DE VOUS UN BON MAIRE ? " 

 

J’ai la chance de croiser en M2A le maire d’une ville moyenne voisine de 14 500 habitants que j’apprécie énormément et qui toute la semaine travaille sur Paris.  L’important est d’être bien organisé et d’avoir une équipe de confiance en place. Acceptons les changements qui apportent un bénéfice, ouvrons, élargissons notre esprit ! Les temps changent.

Pour ma part, tous les jours je suis à Ottmarsheim, et les nombreuses personnes qui durant ces cinq dernières années ont eu besoin de me rencontrer, avoir un avis, un conseil ou une aide, savent parfaitement qu’ils ont pu compter sur moi. Je n’ai d’ambition que pour notre village, je connais son histoire, ce que l’on peut y faire, je connais beaucoup de gens dans les villages alentours, en Allemagne sur le territoire voisin, dont je parle et j’écris la langue. Ma scolarité à Zillisheim, le fait d’avoir vécu une dizaine d’année à Mulhouse ou mon épouse à participé à la création du musée du Chemin de Fer et y a fait sa carrière, me permet de connaitre et comprendre les fonctionnements de notre région. J’ai depuis le début du mandat consacré beaucoup de temps à expliquer les dessous de la mandature Munck, qu’on le veuille ou non, c’est avec ma collègue de Chalampé que nous avons pu faire comprendre à M2A en réunissant 350 personnes à Chalampé qu’il n’était pas aussi simple que cela de nous

annexer, le travail continue. Beaucoup d’élus de M2A trouvent normal que nous partagions nos « richesses » sans pour autant admettre que nous vivons dans l’une des 12 zones industrielles les plus dangereuses de France. Nous aimerions nous aussi des campus universitaires chez nous, c’est moins dangereux. L’ancien président J-M Bockel nous a avoué lui, ne jamais avoir imaginé que notre lutte atteindrait un tel niveau.

J’ai donc passé beaucoup de temps à expliquer et dénoncer les excès de la mandature Munck, excès qui choquent bien au delà de notre village. Nos lettres d’information envoyées à 450 élus M2A et diffusées sur facebook et internet y ont beaucoup participé. Merci à tous ceux qui m’ont aidé et ont permis ce travail. Soyons simplement conscient que, sans tous ces combats justes,  jusqu’où seraient-ils allés ? Depuis 2014, plus de 50% d’augmentation des frais de personnel, pourquoi ? Et pour qui ? Monsieur le maire vient de se trouver un prétexte excuse pour ces grosses dépenses, il serait en fait un maire avec une gestion dynamique et non passive comme beaucoup d’autres (sic). Ma victoire au tribunal contre ses plaintes prouve que mon combat est juste. Sa nouvelle gendarmerie reste une ineptie et n’apportera rien au village. Comme beaucoup de ses projets très couteux. Restons vigilant, le mandat n’est pas encore terminé.

 

Revenons brièvement à Alain Wadel, absent durant tous ces combats, restant en réserve et avec qui j’avais accepté de faire liste commune, proposa il y a peu de temps avec quatre de ses collègues, pour remplacer le jeune homme tête de liste du départ, Sévérine Martinez Zagula, au premier abord surpris, mais intéressé parce qu’il s’agit d’une femme et que c’est tout de même une révolution intéressante pour le village qui a besoin de changement.  Hélas le plaisir fut bref, lors de la réunion suivante du comité chargé de préparer 2020 on m’a expliqué ne plus pouvoir travailler avec moi, j’ai été accusé de tous les maux de la terre et prié de quitter la salle et de rentrer chez moi. Voilà cinq personnes, dont le jeune locataire de la future candidate maire, que personne ne connaît, sur une vingtaine qui constituent le groupe. Des gens qui disent vouloir améliorer la démocratie dans notre village et promouvoir la participation afin de mettre les habitants au centre de la décision, et qui déjà réagissent en petits dictateurs ! D’autant que sur ces 5 personnes, une seule a participé et très peu au projet de programme sur lequel nous travaillons depuis près de dix huit mois. Voilà, je dois quitter le bateau et eux gardent tout le travail… Nous nageons en plein rêve ! Alain Wadel devrait plutôt nous expliquer ce qu’il reste de ses 37 années d’élu du village qu’il a d’ailleurs démarré accueilli par un autre maire de ma famille? Que reste t-il de vos 37 années de mandat Alain Wadel ?

 

Par conséquent et pour faire simple, nous allons distribuer à tous l’une des dernières version du  programme, à vous de l’annoter et de faire vos propositions que nous discuterons ensemble simplement.

La participation c’est ça ! C’est aux Ottmarsheimois eux même de faire leur programme.

 

- CEUX QUI N’AURAIS PAS EU LE PROGRAMME, LE TROUVERONS plus bas avec toutes les explications utiles et peuvent nous le ramener amendé, le 30 JUIN durant l'expo ou le soir durant la réunion.

voir INVITATION DU 30 JUIN. (jointe).

 

 

"Attention, vos propositions doivent absolument être d’intérêt général."  

 

 

"Dites nous également ce qui vous plaît à Ottmarsheim et ce que nous pourrions améliorer ensemble."     

 

ALLONS-Y !     JETZT GEHT’S LOS !

 

Y v e s  S c h m i t t                                                                                                                                   

Nous identifions nous, pour le moment 3 urgences:

 

- UNE URGENCE SOCIALE : De plus en plus de gens ont des fins de mois difficiles, il est indispensable de promouvoir l’entraide et la fraternité pour tous.

 

- UNE URGENGE DEMOCRATIQUE : L’information complète doit circuler, et les habitants doivent être au centre de la décision publique et pouvoir donner leur avis, quitte à perdre en dynamique justement… Chaque euro dépensé doit servir aux Ottmarsheimois.

 

- UNE URGENCE CLIMATIQUE : Lorsque les problèmes à affronter deviennent trop important la tendance simpliste de ne plus vouloir regarder la réalité se profile, c’est le propre de l’homme. Dans ce cas précis, les chercheurs et aussi toutes les principales religions ont publiés des textes accablants sur la destruction de la biodiversité et finalement la disparition de la vie humaine sur terre. Alors, mais qu’est ce qu’on attends ? Comme ils disent à Ungersheim. Les catholiques de notre village pourraient se rassembler avec nous autour du texte de l’encyclique du pape François « Laudato Si » et parler ensemble de comment nous protéger et en premier lieu comment protéger les plus faibles face à ces défis jamais vu qui arrivent à grande vitesse…  Reste t-il au village des catholiques capables de se rassembler avec d’autres pour ces causes ?

 

 ____________________________________________________________________

 

UNE RÉUNION BILAN DU MANDAT expliquez-nous ce que vous n'avez pas compris de notre action. Vous avez des questions? Des interrogations?

 

Présentation et explication du

PROJET DE RASSEMBLEMENT POUR OTTMARSHEIM :

 

LE 30 JUIN  Salle polyvalente 18:30 (voir invitation jointe)

 

Le même jour dès 14:00 EXPO

RENCONTRE AVEC L'HISTOIRE DU VILLAGE

 

DE TOUTE ÉVIDENCE NOUS CONDUIRONS UNE LISTE de rassemblement.

Pour cela nous recherchons aussi des citoyen(ne)s de moins de 40 ans, nous avons besoin de vous. 

 

NOUS JOINDRE :  Tél  06 08 34 84 40            

courriel  info@ottmarsheimoise.fr               

 

MERCI DE VOTRE CONFIANCE

 

MAIS COMMENT ÇA ?

OUI, pourquoi serait-ce à nous tous ensemble d'écrire le programme, je vous le demande?

Ben lorsqu'ils le font seul regardez ce que ça donne ci-dessous, ça commence par:

L'heure est grave et ça se termine souvenez-vous par une promesse de 1000 EMPLOIS NOUVEAUX dans le sud de Peugeot sur des terrains achetés par M2A, et qui a vu ces 1000 emplois nouveaux ???

Donc vaut mieux le faire nous tous ensemble simplement!

 

C'est parti, ci-dessous le programme à annoter, modifier, compléter, A VOUS DE JOUER, le tout guidé par l'interêt général absolument...

 

LAUDATE SI' L'ENCYCLIQUE DU PAPE

MAIS QU'EST CE QU'ON ATTEND ?

 

 

BONUS

L'HISTOIRE DU FRIGO D'ALAIN WADEL

(Préoccupation importante du moment) 500€

LA VIDEO YOUTUBE N'EST PAS DISPONIBLE ?

QUELQU'UN AURA FAIT UNE RÉCLAMATION ? QUI ?

REGARDEZ ALORS CETTE VIDEO DIRECTEMENT SUR LE SITE DE LA COMMUNE: https://www.ottmarsheimtv.fr 

 

 ET DIRECTEMENT EN SUIVANT CE LIEN :  https://www.dropbox.com/s/i86a0jm2omelzce/WADEL%20frigo.mov?dl=0

 

BONUS 2

Ça gêne certains, mais nos préoccupations sont bien différentes.

D'ailleurs pour cette video(ci-dessous) n'en doutons pas, monsieur le maire n'a pas manqué de faire savoir aux journalistes que leur reportage était mauvais, mais si, mais si !(pensez donc, donnez la parole à l'opposant principal) ;-))

Et pourtant,il est très bon ce reportage, comme dit par monsieur le maire la commune a baissé ses taux deux années de suite pour en principe prévenir les hausses dues à l'entrée en M2A.

La commune n'a elle rien perdu tout a été compensé, la première année par la ComCom et la deuxième par M2A.

Et au moment ou plus personne ne compense, monsieur le maire remet son taux à l'ancien niveau. Toutes les autres communes, Chalampé, Bantzenheim, Hombourg etc sont restées au taux de la baisse. Pourquoi pas nous ??? 

NOUS AVONS BIEN TROP D'AVANTAGES NOUS DIT-IL, LES SERVICES, sauf que tous les services qu'il cite c'est la com com ou maintenant M2A. 

VOUS COMPRENEZ VOUS CE QU'IL VEUX NOUS DIRE ???

DEMANDEZ PEUT-ÊTRE À MONSIEUR WADEL, IL DOIT SAVOIR LUI...

37 ANNÉES DE MANDAT À OTTMARSHEIM ET TOUJOURS PAS FATIGUÉ.

L'AVEZ-VOUS ENTENDU S'EXPRIMER SUR LE SUJET ? PAS NOUS...

 

SÉRIE HISTOIRE:

 

Le 8 juillet 1957, le président René Coty traverse le village. Il se rend au port pour y prendre un bateau qui le mènera jusqu'à Fessenheim, inaugurer la nouvelle centrale hydraulique.