L'Ottmarsheimoise
L'Ottmarsheimoise

 

Résister, devoir impérieux

 

Les textes de loi français, depuis la déclaration des droits de l’homme jusqu’à la Constitution de 1958, reconnaissent légalement et juridiquement la possibilité d’un droit de refus ou d’insurrection. L’article 21 de la Constitution stipule : « lorsque le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la Constitution, la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré de tous les droits et le plus impérieux des devoirs »

Droit sacré et devoir impérieux : les mots pèsent lourd et signifient qu’au dessus de la loi et du droit, il n’y a pas rien ou l’arbitraire de ceux qui ont pour tâche de les faire respecter, mais une conception de l’homme et de l’humanité qui ne sauraient s’arranger de crimes, de meurtres, de mépris, d’indignité ou de négation des citoyens.

    Par ailleurs, le texte de la Constitution ouvre des possibilités immenses de résistance, de rébellion, d’insurrection, puisqu’il reste vague quant aux détails et accorde que toutes les formes peuvent être utilisées, défendues et justifiées pour s’opposer à une puissance irrespectueuse de ce pour quoi elle a été investie. Le contrat oblige les deux parties ;

Quand l’une des deux ne respecte plus le contrat et que l’individu et le gouvernement entre en délinquance, une opposition peut se manifester sous forme de répression par la police dans le premier cas ou d’insurrection dans l’autre. On ne peut dire : le droit obéit d’abord à la morale, il  doit garantir la sécurité et la liberté des individus ayant accepté de s’y soumettre.

    Comment exercer ce droit d’opposition ? En ne consentant plus au pouvoir légal mais en voulant ce qui semble légitime moralement. Car le pouvoir existe par le seul consentement de ceux sur lesquels il s’exerce.

Quel qu’il soit. Ne lui accordez plus de crédit et d’importance, et il n’existe plus ; ne le soutenez plus et il s’effondre de lui même aussitôt,

Sans violence ni guérilla, sans massacres dans les rues. Le droit d’opposition se manifeste dans le refus de contribuer personnellement à la logique qui fait sa force : déséquilibrer en refusant de soutenir lorsque le pouvoir n’est plus accrédité, il tombe de lui même. En n’obéissant pas à une loi inique, on en supprime l’effet. La tyrannie procède en partie des tyrans, mais aussi du consentement des tyrannisés incapables de se rebeller individuellement ou collectivement.

    Partout où règnent des textes de loi, des règles du jeu, des règlements intérieurs, et dès qu’en vertu du droit naturel une loi vous semble moins procéder de l’équité que de l’arbitraire, vous avez légitimement le pouvoir, et moralement le devoir, de ne pas obéir, d’objecter selon votre conscience, de refuser d’apporter votre concours à l’exercice d’un commandement qui heurte votre conception de la justice ou votre vision de la dignité ou de l’humanité. Là où la morale disparaît, la loi ne peut contraindre, elle ne le doit pas. Si elle y réussit, c’est en partie avec votre assentiment et à cause de votre passivité ou de votre collaboration. La loi et le droit existent pour les hommes, pas le contraire.

 

Michel Onfray – ANTI MANUEL DE PHILOSOPHIE -

(Dans toutes les bonnes Médiathèques dont la nôtre)

 

 

 

PLAIDOYER POUR LA DÉMOCRATIE

« On ne refera pas la France par les élites, on la refera par la base. »

      Georges Bernanos

 

 

LE NOUVEAU MALAISE SUD RHENAN

 

Dans l’indice mondial des démocraties 2014 publié par THE ECONOMIST, seuls 25 pays sont dits démocratiques et nos pays frontaliers (Suisse et Allemagne)sont classés 6e et 13e. La France est 23e sur 24 juste avant le Costa Rica.

 

Concernant l’indice 2014 de la corruption, la Suisse et l'Allemagne sont classés respectivement 5ème et 12ème. La France une fois de plus est mal classée, en 26e position aux côtés de l’Estonie (dans ce classement le N°1 étant évidemment le pays avec le moins de corruption).

 

L'ECLATEMENT PROGRAMMÉ DE LA COMCOM PORTE DE FRANCE RHIN SUD ET SON  ANNEXION  FORCÉE PAR LA M2A POUR 2016,

c'est une forte hausse des impôts des particuliers et des entreprises. SANS AUCUN PROGRAMME D'ÉCONOMIES MIS EN PLACE, pourquoi fusionner alors ???

La décision de démolir notre Tournesol encore en parfait état, utilisée durant la dernière saison alors que le nouveau bâtiment était lui fermé ?? Des frais de fonctionnement en hausse n'arrêtent pas nos élus qui ralongent la facture:

au moins 1,5 million d'€ HT, rien que ça...

Ce qui choque est le fait que ces décisions soient imposées par un tout petit nombre de gens, le gros des élus découvrent les dossiers à voter en réunion et ne posent quasi aucune question.En fait ils votent ce que le chef leur demande de voter. Il est d'ailleurs impressionnant de voir comment la présidente de la COM COM fait taire l'un de ses collègues de Chalampé trop bavard en réunion par exemple...

 

Résultat, des tas de mauvaises décisions prises, beaucoup de temps perdu, des surcoûts énormes tout ça parce que la tête de l'exécutif en général ne voit pas pourquoi on perdrait du temps à écouter ce que nos concitoyens confrontés aux réalités souhaitent...

 

À Ottmarsheim par exemple il est devenu évident que la Gouvernance est expressément dirrigée vers les amis, le clan, la famille et non l'intérêt général...

Une façon très spéciale de vivre le "zama lawa" proné. C'est le vivre ensemble mais entre eux...

 

La mise en place du PLU est un autre exemple que nous expliquerons prochainement à nos concitoyens, pour donner le change ils vont simplement recenser les petites fleurs qui poussent autour du village:

coût : 20.000 € d'argent public, aucun avantage pour les populations qui vivent à côté des zones agricoles par exemple...

 

Le rôle de Citoyenneté Active est d'expliquer ce qui se passe et de dire que l'on a le droit de penser autrement surtout si l'on nous donne les bonnes informations.

Et dire aussi que l'échange est bénéfique à l'intérêt général...

 

Pour que nos enfants puissent vivre en démocratie...

AU BOULOT !

 

A SUIVRE    

 

 

http://ateliersgouvernance.fr/ressources/14/ressources-pour-approfondir

 

Comment nous joindre

OTTMARSHEIMOISE
16 rue du Rhin

68490 Ottmarsheim


info@ottmarsheimoise.fr
Téléphone :    06 08 34 84 40

Actualités

CITOYENNETE ACTIVE.

APPUYONS ENSEMBLE SUR LE BOUTON