L'Ottmarsheimoise
L'Ottmarsheimoise

 

Ottmarsheimoise.fr                           

 

POUR UN SUD RHENAN FORT, DEMOCRATIQUE ET PLURALISTE,

EN TRANSITION ENERGETIQUE, POUR UNE ENTRAIDE VILLAGEOISE,

et une vraie police municipale de proximité!

 

16 rue du Rhin - 68490 Ottmarsheim


tél: 06 08 34 84 40 - courriel : info@ottmarsheimoise.fr                   Juin 2018

               

OTTMARSHEIM en M2A

VERS UN VILLAGE APAISÉ OÙ LA PAROLE EST LIBRE

 

FESTIVAL  EUROPÉEN ?   

FESTIVAL  ELITISTE  et  FAMILIAL ?

 

OCTOPHONIA, voilà son nom !  Pourquoi pas ?

Avec ses préludes qui ont démarrés en ce mois de juin 2018. Ce FESTIVAL de 12 concerts, plutôt élitiste, puisque réservé chaque fois à maximum 200 personnes, et amateurs surtout de chorales de jeunes filles catholiques, puisque celle-ci joueront les Guest Star tous les samedis soir. Et que dire des tarifs qui semblent pour le moins élevés. Et que dire d’un esprit festif, ou plutôt semble t-il de son absence. En bref un Festival qui ne semble guère tourné vers les habitants d’Ottmarsheim ?

À titre anecdotique mais peut-être révélateur, les filles de notre directrice des services font partie de la chorale de l’école Saint Jean qui se produira tous les samedis soirs, la propre fille de notre maire enseigne d’ailleurs dans cette école.

 

Un Festival tourné vers les habitants ou une scène offerte à « la Famille » ?

Pour financer le tout, on attend des subsides de l’Europe dont on ne connait pas le montant à l’heure qu’il est. Nous ne manquerons pas de vous renseigner lorsque les éléments du coût de ce Festival seront vraiment connus et que nous saurons enfin le reste à charge pour les habitants d’Ottmarsheim.

 

Dernière minute : Octophonia, catastrophe annoncée? Les premiers concerts sont loin de remplir les attentes des organisateurs, très loin. Les spectateurs payants manquent à l’appel ! Les tarifs vont être réduit ! On veut encore y croire…

 

ET ENCORE UNE FOIS : Il semblerait qu’une élue, par ailleurs conseillère déléguée, vienne d’obtenir un logement communal, pour ses parents qui s’installent à Ottmarsheim ? Ceci après « l’affaire » de l’appartement communal octroyé à la fille du premier adjoint. Pour notre part, nous sommes toujours dans l’attente d’une commission d’affectation des logements communaux. Nous sommes toujours dans l’attente des vacances de ces logements, ce afin que d’éventuels habitants d’Ottmarsheim intéressés puissent se manifester. Cela permettrait à l’évidence, d’éviter que les attributions de logements communaux soient décidées par un cénacle, en catimini…

 

En effet, si commissions il y a dans notre commune, celles-ci ne se réunissent que très peu, fonctionnent en vase clos. Nous sommes mis devant le fait accompli, tout est décidé ailleurs. Comme nous le dénonçons depuis longtemps, il nous semble encore et toujours que notre Mairie soit devenue une entreprise privée… Et tout se décide entre le maire et 2 personnes !  S’agit-il d’œuvrer pour un clan, pour une élite ? Ce n’est certes pas ce que veulent les habitants d’Ottmarsheim qui, n’en doutons pas, préfèrent une réelle démocratie participative dans la gestion de leur village.

 

Le maire d’Ottmarsheim nous a récemment « offert » ce qui peut apparaître comme un bilan des 2/3 de son mandat. Coûteuse production en vérité ! Permettez-nous de vous offrir à notre tour un bilan provisoire et non exhaustif :

- Après l’épisode de stigmatisation des personnes en grande difficulté sociale.

- Après la note de service affichée au cimetière démontrant la manière inadaptée dont les personnels de la commune sont dirigés.

- Après avoir trainé un conseiller municipal devant les tribunaux et perdu !

- Après s’en être pris à un employé handicapé de manière très inappropriée.

- Après s’en être pris de la même manière à son propre voisin.

Il installe maintenant 32 caméras (record de France/habitant), promet une nouvelle gendarmerie :

2 000 000 € et sans garantie de pérennité, on parle d’embauche d’un troisième policier municipal ? (Assurément un nouveau record) Faudra t-il bientôt badger pour rentrer au village ? Par contre MJC éliminée. Et après avoir à Noël donné la parole au représentant de Viktor Orban, le plus contesté des dirigeants Européens, que vont-ils encore pouvoir faire? Avec un budget communication record de France (plus de 40€/habitant/an) et destiné à rendre tout beau, parfait et génial.

Quel avenir pour la perception ? Et une boulangerie de moins ! Le village se meurt mais nous avons un FESTIVAL EUROPÉEN et des tas de récompenses que nous achetons en fait toutes… Sans aucun doute une politique improvisée, tournée vers le paraître, sans réflexion à long terme et très coûteuse !

 

EN BREF, L’AFFAIRE EN COURS : Dans leur mémoire de défense, le maire et ses avocats remettent en question l’invalidité de l’employé communal, lui reprochant également de s’être rapproché d’un conseiller municipal d’opposition, votre serviteur, qui devait être convoqué au tribunal correctionnel à la suite des plaintes du maire de la commune pour outrage. Erreur de calendrier ! L’affaire de notre employé communal démarre le 21 juin 2017 tandis que ma relaxe pure et simple par le tribunal date du 13 juin 2017. Ne serait-ce pas de la diffamation que de m’accuser d’être poursuivi pour des faits déjà jugés ? - Dernière minute : le sens des conclusions du rapporteur public est négatif: rejet de la demande sur le fond/attendons la délibération finale. Nous devrons, si le tribunal suit le rapporteur, peut-être faire appel à vous ? Nous y reviendrons en temps utile.

 

INTERVENTION MUSCLÉE DE LA POLICE MUNICIPALE, PAS D’INQUIÉTUDE TOUT SE SERAIT PASSÉ DANS LES RÈGLES DE L’ART : INFO OU INTOX ?

Lors du conseil municipal du 20 juin dernier, l’action de la police municipale a été évoquée. Le maire a raconté l’interpellation « musclée » d’un motard de 22 ans, qui circulait dans les champs au nord du village, sans casque, sans assurance et avec un véhicule non homologué. Ce n’est pas bien, certes, mais le jeune homme, par ailleurs père de famille a été conduit par nos pompiers aux urgences du Moenchsberg sur appel des gendarmes arrivés sur les lieux après les faits. Le conseil municipal est informé que le médecin n’a rien relevé, (SIC). Le médecin a pourtant ordonné un arrêt de travail de 5 jours. Et un traitement d’antalgique de palier 2. Il est intéressant de constater sur le certificat médical que l’intéressé a déclaré avoir été renversé par les gendarmes (NDRL : comprendre ici nos policiers municipaux). D’autre part des témoins nous ont indiqué qu’il a été menotté. Ce n’est pas la première fois que cette contrainte est utilisée par la PM de notre village, or l’article 803 du code de procédure pénale est clair « Nul ne peut être soumis au port des menottes ou des entraves que s’il est considéré soit comme dangereux pour autrui ou pour lui même, soit comme susceptible de tenter de prendre la fuite ». Était-il dangereux ou susceptible de fuir alors qu’il venait de chuter lourdement ? Et si ces blessures avaient été plus graves, voire mortelles ? Est-ce normal d’attendre l’arrivée des gendarmes pour l’appel. Encore une fois, nous ne contestons pas les faits reprochés mais il y a bien lieu de s’interroger sur l’interpellation en elle même, sur les moyens utilisés et son cadre légal. Ce n’est pas la première fois que la population nous informe d’avoir l’impression d’être au Far-West et cette réputation dépasse le ban communal. Après enquête officielle la PM à fait sont travail et l’on ne peut lui faire aucun reproche. Dormez tranquille on s’occupe de tout !

 

Les reproches orchestrés contre nous pleuvent, comme par exemple : « il ne sont capables que de critiquer et pas de proposer » soyez toutes et tous rassuré(e)s, le temps des propositions arrivera vite, pour l’instant notre rôle de lanceur d’alerte est bien plus important mais dans chacune de nos lettres à chaque fois des tas d’indications vous sont données sur notre manière future de travailler avec et pour vous…             

                       MERCI, BEL ÉTÉ À VOUS

                         ENTRE STING ET SCHAGGY OÙ LES COEURS DE JEUNES FILLES CATHOLIQUES DE COLMAR NOUS CHOISISSONS POUR CET ÉTÉ ?

NOUS CHOISISSONS ? STING ET SCHAGGY DANS UNE ÉGLISE DE COLOGNE ET VOUS ??

                          Faut voir: lisons alors un autre article sur la video surveillance