L'Ottmarsheimoise
L'Ottmarsheimoise

 

                                                                                                   

DROIT DE RÉPONSE À LA LETTRE OUVERTE

De monsieur le maire (fin octobre 2018).

 

Vous-vous en souvenez certainement,

 

C’était en mars de cette année et l’équipe majoritaire nous avait gratifié d’un NUMÉRO SPÉCIAL du bulletin municipal préparé par l’agence de Communication CACTUS et appelé :

« Les axes du projet de la mandature » C’était il y a donc au plus sept mois.

À la page 18 on y lisait :

« Maintenir les investissements pour développer l'attractivité de la commune sans en augmenter les impôts, une gageure. Deux solutions : diminuer les frais de fonctionnement et trouver d'autres formes de financements. Le maintien du taux de fiscalité communale, qu'il s'agisse de la taxe d'habitation (2,60%) ou de la taxe foncière sur les propriétés bâties (3,61%), est un des engagements forts de la mandature. Les taux de fiscalité locale demeurent à Ottmarsheim parmi les plus bas de France. La moyenne de la fiscalité locale française est de 12%.»

Ils affirment cela et le même mois votent et augmentent le taux de la taxe d’habitation de 63%, ou est la cohérence ? Et osent parler de manipulation des chiffres dans les médias locaux !

Le petit tableau présenté en bas de page de la lettre ouverte laisse croire que le taux bas de 2,6% n’a été appliqué qu’une fois en 2017, faux il a été appliqué aussi en 2016 et la perte, autour de 80 000€ chaque fois totalement compensée par la Com-Com et par M2A pour 2017 mais à nos frais bien entendu.

Le FPIC ou fond de compensation (les communes riches donnent aux communes pauvres, nous coûtait environ 300 000€) nous n’y sommes plus soumis. En fait depuis l’entrée en M2A c’est tout bénéfice pour la commune. Alors pourquoi augmenter les impôts de la population ? Et lorsque lors de son interview sur FR3 Mr le maire  nous fait comprendre qu’avec les « services publiques » dont nous disposons comme la crèche et le périscolaire nous devons être heureux et payer plus d’impôts! Mr le maire et sa majorité oublient simplement que la crèche et le périscolaire sont gérés par la M2A et l’étaient auparavant par la communauté de commune Porte de France Rhin-Sud et non pas par la commune. Il fallait le dire en tous cas.

 

Commune la plus riche de France :

 

Durant les années soixante-dix, Ottmarsheim fut à deux reprises, la commune la plus riche de France, proportionnellement au nombre d’habitants il va s’en dire. Actuellement nous devrions être encore la commune la plus riche d’Alsace nous avons des équipements enviés, mais nous vivons au cœur d’une zone industrielle qui a ses inconvénients et son Plan de Protection des Risques Technologiques. C’est l’une des 12 plus importantes plateformes chimiques de France.

Notre commune a aussi la particularité d’être celle des six communes de l’ancienne Com-Com CCPFRS ou la moyenne du revenu de ses habitants est la plus basse.

 

POUR UN VILLAGE DE MOINS DE 2000 HABITANTS, POURQUOI DONC FINANCER DE TELS PROJETS PHARAONIQUES SUR LE DOS DE LA POPULATION, CE QUE NOS AÎNÉS ONT DUREMENT CONSTRUIT DOIT AUJOURD’HUI SERVIR À ATTÉNUER LES DIFFICULTÉS DE NOTRE ÉPOQUE.

 

Il est temps d’investir dans des projets cohérents d’économie ou de production d’énergie par exemple. Au lieu de cela des dépenses de Communication énormes, les plus élevées de France toujours/rapport au nombre d’habitants, record de France de caméras de surveillance et record des dépenses de votre festival que vous étalez maintenant sur une année supplémentaire ce qui globalement augmente les frais. Pour 2020 année électorale vous parlez pour votre festival d’un budget de 600 000€, nous dépasserons donc sur trois ans le million d’euros ! Et nous n’aurons jamais le détail des coûts du personnel engagé dans cette opération.

 

Mais c’est bien sûr, l'opposition s’est abstenue sur la hausse des taux, ne comptant que 3 sièges sur 19 alors qu'elle représente 45,67% des votes exprimés en 2014. Elle s’abstient très souvent sur les votes budgétaires qui représentent la politique qu’elle rejette.

 

Pour les votes "contre" annoncés avec la baisse de la fiscalité en 2017, notre Maire a une manière très particulière de rapporter les faits ?

Ce vote a eu lieu en 2016 alors que nous avions encore 4 mois pour trouver une autre solution à la place de la M2A, et surtout était un vote global dont un des points était la baisse des taux. Il s'agissait de voter pour une baisse de la fiscalité sous réserve d'avoir la compensation de l'intégralité du manque à gagner par la CCPFRS (notre ancienne Com-Com). En réalité, cette opération permettait de faire croire que le passage en M2A n'aurait aucune conséquence fiscale et par la même facilitait l’annexion de l’Agglo mulhousienne de ses amis politique.

La baisse nous a été facturée par la CCPFRS. Le passage en M2A nous a coûté l'augmentation de cette année ! Notre vote d’avril 2016 fut un vote de colère contre M2A ! Et surtout l’inaction et l’effacement total de notre maire face à cette annexion.

 

La hausse de la fiscalité locale est donc bien l’Œuvre de notre maire et de son équipe !

 

QUANT À LA SUITE,

 

Dans le cadre de la fusion M2A, la CCPFRS avait modifié en 2016 ses propres taux en vue de les mettre à niveau de ceux pratiqués par M2A. Concernant la CFE (ancienne taxe professionnelle), le Conseil d’Agglomération a décidé, conformément à la charte de gouvernance, de fixer la durée de la période de réduction des écarts de taux à 12 ans. De même, les montants de base minimum de CFE seront harmonisés au terme d’une période de 10 ans.

Parallèlement, le conseil d'agglomération a décidé, par délibération du 11 décembre 2017, qu'à partir de 2019, sera instaurée une harmonisation sur neuf ans des différents taux de TEOM (taxe d'enlèvement des ordures ménagères) actuellement applicables dans les communes de M2A. A terme, il n'y aura plus qu'un seul taux sur l'ensemble du territoire, contre 15 actuellement. Le taux unique devrait se situer, à taux constant à 12,48%. Dans la zone constituée des commmunes de l'ex CCPFRS, où la mise à niveau des TEOM n'est pas achevée, le taux a été porté à 5,90%. À terme, ce mécanisme se traduit par une augmentation graduée et mesurée de la TEOM. Mais la double tout de même. Pour nous donc environ 160 € de plus !

 

Nous n’avions plus rien publié depuis le mois de juin, nous devions ici répondre aux écrits récents du maire. Nous ne souhaitons pas perdre notre temps dans des polémiques inutiles, mais nous préparer maintenant à un autre possible pour le village.

 

 

POUR UNE TRANSITION ENERGETIQUE & UNE ENTRAIDE VILLAGEOISE.

NOUS SOMMES PRÊTS POUR UNE DEMOCRATIE PARTICIPATIVE ET ETHIQUE !                   

D’autant que les défis à affronter pour les 20 prochaines années ne peuvent être vaincus que dans une logique collective et non individualiste.   

                                                           

Page 18 du bilan « Les axes du projet de la mandature » parue en mars 2018 au moment du vote d'augmentation de la taxe d'habitation de 63% !!

LETTRE OUVERTE DE MR LE MAIRE AVEC ATTAQUE DE L'OPPOSITION

(NOUS POURRIONS MÊME VOUS PARLER DE LA GESTION CALAMITEUSE DU PROBLÈME DE LA CAC PAR MR LE MAIRE, CE N'EST PAS LE SUJET PRINCIPAL DU MOMENT)(VOIR QUESTIONS CM OCTOBRE ET VIDEO PLUS BAS)...

EXTRAIT DU CONSEIL MUNICIPAL DE 2016 OÙ NOUS AVIONS ENCORE QUATRE MOIS POUR TROUVER UNE SOLUTION À LA PLACE DE M2A SUIVI DE L'EXTRAIT DU SOIR 3 TAXE D'HABITATION OCT 2018

 

TRÈS BRÈVES :

 

- CAMÉRAS DE VIDEO-SURVEILLANCE. Les 3 premiers sites surveillés sont fonctionnels.Les écoles et la place de la Mairie. Retrouvez l'emplacement exact des caméras actuelles et leur champ de vision mais également des suivantes... Le tout en bas de page...

 

- OCTOPHONIA REPORTÉ en 2020, année électorale. C’est l’annonce faite par Mr. le maire au personnel communal début septembre (les élus ne l’apprendront que lors du CM du 20/09).

Annoncé comme « un festival devant allier traditions et nouvelles technologies pour faire vivre aux spectateurs une expérience multi-sensorielle » Alors, report ou abandon ? Peu importe, mais à quel prix ? l’opposition réunie (45,7% des votants) vient d’écrire au maire pour lui demander tous les détails financiers de l’opération. Ou en sommes nous exactement. Nous attendons des réponses concrètes et chiffrées qui soient le reflet effectif de la réalité.

Incluant les frais de personnels. Nous espérons obtenir ces réponses rapidement afin de vous en informer. Vidéo ci-dessous à ne pas rater.

 

La perception fermera bien en fin d'année.

 

Ci-dessous La video d'AlsaceCatho:

Une histoire familliale

Interwiew de la fille de la directrice des services de la commune d'Ottmarsheim qui chante dans la chorale de l'école St Jean de Colmar ou la fille de Mr le maire enseigne. Chorale vedette du festival.(minute 3:09)

La beauté de notre église est connue pour sa simplicité, ici vous découvrez le mapping bariolé imposé aux murs de notre église d'habitude si belle. A qui profite tout cela ?

Réponse au courrier de l'opposition concernant le report du festival:

TOUT, TOUT, ON VOUS DIRA TOUT SUR L'ORGANISATION DE LA VIDEOSURVEILLANCE AU VILLAGE.  Voir ci-dessous

Document fourni par des installateurs de caméras et non par la mairie comme cela devrait être...

EXTRAIT QUESTIONS CONSEIL MUNICIPAL OCTOBRE 2018

TEXTE SOUS LA VIDEO

RAPPEL : Déclaration universelle des droits de l'homme – 
Conseil municipal Oct. 2018
« Valable également pour les simples conseillers municipaux» 
Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité. (Leurs droits sont égaux et inaliénables).
Nous avions publié cette vidéo avec par erreur une bande son abominable. Pardon. Le tout est ici amélioré et nous en avons même changé son titre...

NOTRE DROIT DE REPONSE EN Pdf

 

MERCI DE VOTRE CONFIANCE

 

DES QUESTIONS? DES REMARQUES? DES PROPOSITIONS?

ENVIE DE PARTICIPER AVEC NOUS AU CHANGEMENT DE NOTRE VILLAGE?

CONTACTEZ NOUS SIMPLEMENT             info@ottmarsheimoise.fr  

                                      tél 06 08 34 84 40