Ottmarsheim: partageons demain
Ottmarsheim: partageons demain

 

Partageons demain

 

 

N.B.  Dans la série de l'Alsace /DNA consacrée aux candidat(e)s têtes de liste des municipales,
ce matin c’est à nous. Avec en plus une mini boulette puisque le texte nous annonce 
candidat à Zimmersheim. Une occasion pour nous de saluer amicalement nos amis de Zimmersheim  ?

Bonne lecture et à très vite

 

 

 

Ottmarsheim, son abbatiale romane, ses caméras profanes Paisible village frontalier, Ottmarsheim dispose depuis peu de son propre réseau de vidéoprotection.

 

Un choix municipal largement approuvé sur place, bien que peu d’habitants soient à même de préciser leurs craintes sécuritaires. Par Emmanuel Delahaye et Myriam Aït-Sidhoum (textes), Thierry Gachon (photos) et François Torelli (vidéo) DNA/Alsace 11-02-2020

 

Notre commentaire: Une interview pleine de contradictions en fait, MAIS ON Y CROIT c’est le plus important. 22 caméras, une gendarmerie, trois policiers municipaux armés et des voisins vigilants, 53 employés pour 1820 habitants, soit 18 de plus qu’il y a six ans, des impôts en hausse, doublement de la dette, des tas de vies brisées, des tas de gens envoyés devant les tribunaux, et toujours des cambriolages, des frais de fonctionnement en augmentation constantes, plus moyen de payer les fournisseurs en fin d’année, j’en passe et des meilleurs. Neuenburg 12000 habitants et pas une caméra. Incroyable non ? Non, Ottmarsheim n’a jamais été Chicago.alors pourquoi ? Ce dont nous avons maintenant le plus besoin, un moment de tranquillité pour reprendre nos esprits et revenir dans de vraies réalités, travailler simplement en toute sérénité pour la population de notre village qui en a grand besoin.